Témoignages

Découvrez les témoignages de trois de nos étudiant(e)s: comment leur parcours les a mené(e)s ici? Pourquoi choisir le programme STS? Sur quoi porte leur projet de recherche?

Autres témoignages

Le programme de science, technologie et société à l’Université du Québec à Montréal m’a offert l’opportunité de développer une expertise thématique en sociologie des sciences et dans ses domaines connexes. Il m’a aussi ouvert à un réseau multidisciplinaire de chercheurs œuvrant dans le domaine de l’étude des sciences, des technologies et des connaissances spécialisées. Du fait de la proximité du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie, l’UQAM est un terreau d’inspiration intellectuelle exceptionnel.
Julien Landry, diplômé du programme de doctorat STS.

Ce programme favorise “la convergence de multiples talents et ressources autour d’un domaine de recherche et d’enseignement de grand intérêt pour nos sociétés.”
F. Javier Olleros, professeur des programmes STS, Département de management et technologie de l’ESG UQAM.

“Le programme STS de l’UQAM m’a fait découvrir un domaine d’études riche de possibilités insoupçonnées. Ce fut pour moi une expérience qui changea entièrement ma perspective sur les sciences, et même sur la société à certains égards. De plus, nous y étudions dans un environnement où se trouvent le Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST) ainsi que l’Observatoire des sciences et des technologies (OST), donc en présence de ressources et de professeur(e)s reconnu(e)s dans le domaine.”
Michaël Bourget, diplômé du programme de maîtrise en STS.

Les forces de ces programmes STS : “Leur focus sur l’innovation, si crucial dans le contexte actuel ; la pluralité des points de vue et leurs impacts globaux sur la société”.
Monique Aubry, professeure des programmes STS, Département de management et technologie de l’ESG UQAM.

“Ma thèse au sein du programme STS m’a permis d’avoir une nouvelle vision sur les usages que l’on fait des nouvelles technologies et leurs contributions aux transformations sociales en cours. Notamment, je suis plus à même de constater les défis qui se posent et se poseront pour les acteurs scientifiques, politiques et citoyens quant à la communication scientifique de demain.”
Rémi Toupin, étudiant au programme de doctorat STS.

Les forces du programme STS : “L’interdisciplinarité, l’unicité, l’arrimage avec des préoccupations centrales de la société contemporaine (sur la place de la science, les défis du numérique, les transformations des universités, etc.). L’environnement institutionnel offrant le plus large bassin de professeur(e)s-chercheur(e)s en STS au Canada, dont des expert(e)s reconnu(e)s internationalement dans une grande diversité de domaines clefs des STS. Également, la possibilité de faire un stage à la maîtrise au sein d’organismes-hôtes diversifiés”.
Florence Millerand, professeure des programmes STS, Département de communication sociale et publique.

“Mes études en STS, à la Chaire de recherche du Canada en histoire et sociologie des sciences, ainsi que ma participation au CIRST me permettent d’élargir mes horizons de recherche au-delà des frontières disciplinaires et d’échanger avec des chercheurs de haut niveau qui stimulent constamment mon intérêt pour l’étude des liens entre science et société. Le programme STS a certainement fait de moi un chercheur plus accompli et polyvalent.”
Pierre-Luc Beauchamp, étudiant au programme de doctorat STS.

“Étudier dans ce programme m’a permis de discuter des sciences avec des gens qui ont des formations différentes de la mienne. Concernant les enjeux STS, j’ai pu constater la pertinence de la philosophie bien plus facilement que si j’étais resté seulement avec d’autres philosophes tout le temps. J’ai aussi survolé comment la sociologie, l’histoire et la gestion voient la science. Cela m’a permis d’être davantage sensible à certains enjeux. Je considère que les interactions avec des étudiants d’autres disciplines, qui occupent toutes sortes d’emplois très variés, sont un sérieux atout sur le plan intellectuel et aussi pour le marché du travail.”
Jean-Sébastien Michaud, diplômé du programme de maîtrise en STS.

Maîtrise et doctorat en science, technologie et société

Les programmes en science, technologie et société (STS) offrent un enseignement interdisciplinaire de 2e et 3e cycles axé sur la compréhension des sciences et technologies, en explorant leurs dimensions historiques, sociales, culturelles et philosophiques.

Coordonnées

Faculté des sciences humaines
Local DS-1900
320, rue Ste-Catherine Est
Montréal (Québec) H2X 1L7